Comment déterminer son type de peau ?



J'avais déjà partagé avec vous les bases du soin visage à connaître. Vous retrouverez ici : les bases d'une bonne routine, et là : les secrets qui feront toute la différence.
Pourtant, je négligeais l'essentiel : un article pour vous aider à déterminer votre type de peau. Dans ma pratique professionnelle, je me suis rendue compte que c'était LA plus grosse lacune de mes clientes. Tout le monde achète ses produits sans recommandations. Si vous connaissez votre type de peau, vous pourrez ensuite naviguer plus facilement entre les grands principes à connaître et vous les approprier. Également, vous obtiendrez des résultats beaucoup plus probants dans la mesure où les soins que vous avez choisi VOUS seront adaptés !

Nous avions commencé à l'aborder dans mon récent article sur les hydratants pour peaux sensibles, il y a une distinction à faire entre nature de peau et conditions de peau.
Les natures ou types de peaux sont établis génétiquement, ils resteront inchangés durant toute votre vie. Par exemple, si vous avez une peau mixte, vous ne passerez pas à une peau sèche. Cette base est établie. Votre peau pourra néanmoins connaître des changements mais davantage au niveau de ses problématiques ou de ses conditions.
De plus, on peut "normaliser" sa peau, c'est-à-dire rétablir un équilibre et un confort grâce aux produits et à une bonne routine, mais vous ne changez pas de nature de peau. C'est de ces différents types dont on va discuter aujourd'hui, afin que vous compreniez le fonctionnement de votre peau.

Les conditions de peau, sont elles, réversibles, temporaires ou encore réparables. Elles sont liées à des facteurs externes (environnement, UV, pollution, saisons) ou internes (hormones, stress, traitements médicamenteux, etc...), mais elles ne sont pas définies génétiquement. Si vous éliminez la source du problème et si vous accompagnez les manifestations par de bons soins, vous pouvez fortement les traiter voire les faire disparaître.
A votre nature de peau s'ajoutent ou non des conditions de peau, que sont : la déshydratation, l'acné, la sensibilité, le vieillissement cutané ou encore la pigmentation. Nous aurons notamment l'occasion de revenir plus en détails sur chacune d'entre elles dans des articles dédiés. En effet, c'est généralement les problématiques que l'on souhaite le plus traiter sur sa peau !
Vous pouvez donc avoir une peau sèche acnéique, une peau grasse sensibilisée, une peau normale qui vieillit prématurément, etc...

*

Les types de peau

La peau sèche
La peau sèche est caractérisée par un manque de lipides, à la fois au niveau cellulaire et en terme de sécrétions. En effet, on peut constater cette carence au niveau même des membranes des cellules, qui présentent moins de lipides que la normale. Également, au niveau de la production de sébum, les glandes sébacées sont paresseuses et ne permettent pas une production suffisante pour protéger adéquatement la barrière cutanée. 
Vous avez la peau sèche, si visuellement, votre peau est fine. Elle vous apparait terne, en manque de luminosité, d'apparence rêche, avec des rides d'expressions plus marquées. Vous constatez aussi davantage de ridules, des gerçures voire des fissures, des zones de sécheresse chronique, des desquamations. Enfin, vos pores sont très resserrés voire inexistants sur l'ensemble du visage. Ils peuvent être peu voire pas du tout dilatés sur la zone du nez. 
En terme de ressenti, votre peau sèche tiraille, est inconfortable constamment, ou même rapidement après l'application de soins. Elle peut aussi démanger, ou se sensibiliser rapidement. Enfin, à l'application, les crèmes peuvent faire un "effet masque". Elles blanchissent sur la peau et ne pénètrent que très difficilement.
La peau grasse
La peau grasse se caractérise par un excès de sébum. Attention, car ce type de peau reste en réalité très rare ! 
Il est possible que votre peau revêt des allures de peau grasse sous l'effet de facteurs hormonaux, du stress. Le tabac, la pollution et un environnement climatique très chaud favorise aussi cette sur-production de sébum. Seulement, si une fois la cause mise de côté, votre peau est significativement moins grasse, vous avez peut-être une peau davantage de type mixte.
Vous avez la peau grasse, si visuellement, votre peau est plus épaisse. Elle présente des brillances marquées, c'est-à-dire dès le milieu de journée voire en matinée. Ces brillances sont prononcées sur la zone "T" (front, nez et menton) mais sont aussi plus ou moins présentes sur tout le visage. Vous constatez aussi des pores dilatés sur TOUT le visage (y compris les joues), des points noirs, des comédons ou des boutons. Votre peau vous semble terne, irrégulière, voire collante au toucher. 
En terme de ressenti, votre peau grasse vous parait lourde, rapidement engorgée. Vous éprouvez souvent l'envie de la nettoyer en profondeur, d'apporter de la fraicheur. Enfin, votre maquillage ne tient pas, les pigments des fonds de teint peuvent s'oxyder et donc changer de couleur durant la journée.



La peau normale
La peau sèche se caractérise par un équilibre parfait. C'est la peau de bébé, la peau dont on rêve toutes. Son fonctionnement est homogène et pourrait laisser à penser qu'elle est totalement autonome. Sachez que sans soins, elle peut subir le vieillissement cutané, les imperfections, et la déshydratation de plein fouet !
Vous avez la peau normale, si visuellement, votre peau est lisse, lumineuse. Votre teint est régulier, les pores sont serrés et sains. Si vous vivez dans un environnement pollué comme les grandes villes, vous pouvez observer des pores légèrement dilatés sur le nez. Vous pouvez aussi constater une légère brillance sur la zone T, mais davantage en fin de journée. Ces manifestations de la présence de sébum sont tout à fait normales dans ces cas là. En effet, il importe de préciser que sans maquillage ou soins matifiants, une peau saine n'est jamais matte toute la journée. Si elle apparait légèrement satinée à 17h, cela fait parti d'un fonctionnement stable et homogène.
En terme de ressenti, vous n'avez pas grand chose à pointer. Si ce n'est des tiraillements le plus souvent après le nettoyage ou aux changements de saison. Enfin, votre peau reste belle et globalement confortable même si vous lui apportez peu voire pas de soins.
La peau mixte
La peau mixte se caractérise par un fonctionnement différent selon les zones du visage. Ainsi, la zone médiane ou zone "T" présente les caractéristiques d'une peau grasse tandis que les joues présentent les caractéristiques davantage d'une peau normale ou sèche. C'est le type de peau le plus fréquemment rencontré. Souvent confondue avec une peau grasse, il est important de prendre en compte ses deux fonctionnements pour éviter une sensibilisation et un vieillissement cutané accéléré.
Vous avez la peau mixte, si visuellement, vous constatez deux zones plus ou moins distinctes.
Sur la zone "T", vous pouvez observez des brillances (front, nez, menton) dès le milieu de la journée. Sur ces zones, vos pores sont également dilatés. C'est aussi la zone de prédilection de tous points noirs, petits boutons ou inflammations plus prononcées sur votre visage.
Sur les joues, au contraire, votre peau ne présente ni brillance ni pores dilatés, elle est plutôt terne, en manque de luminosité. Elle peut aussi présenter de petites ridules, voire des desquamations, et apparaitre beaucoup moins souple.
En terme de ressenti, encore une fois les éléments diffèrent.
Sur la zone "T", la peau peut être plus collante, plus irrégulière dû à la présence de sébum.
Sur les joues, elle peut tirailler, démanger ou rester inconfortable tout au long de la journée. Cette zone est également celle qui se sensibilise rapidement si vous utilisez des produits trop astringents. Enfin, vous avez globalement du mal à trouver une routine ou même des hydratants qui rééquilibrent la peau tout en la protégeant.


La peau sensible
La peau sensible se caractérise par des manifestations de sensibilité accrues, depuis l'enfance, sur le visage comme sur le corps. Elle peut aussi être associée à un terrain allergique. Issus d'une base génétique, d'autres membres de la famille présentent le plus souvent aussi une peau sensible depuis l'enfance. La peau sensible fait donc partie de son histoire familiale et personnelle. Elle a généralement toujours été prise en compte dans les soins.
Par ailleurs, la spécificité de la peau sensible c'est qu'elle peut être présente en combinaison avec un autre type de peau. Tous les types de peau peuvent être touchés et présenter un terrain sensible avéré, avec lequel il faudra composer.
Vous avez la peau sensible, si visuellement, vous observez des rougeurs locales ou diffuses, qu'elles soient constantes ou accentuées par les changements de température, les émotions. Votre vascularisation peut aussi être marquée. Vous constatez alors de petits vaisseaux dilatés voire des veines apparentes. Également, l'eczéma ou des petits boutons rouges sont votre lot quotidien ou s’accentuent durant l'hiver.
En terme de ressenti, une peau sensible picote, démange. Elle s'échauffe facilement, est de fait, inconfortable et irritée. Enfin, sans soins dédiés et même avec une routine adaptée et douce, votre sensibilité resurgit immanquablement. Vous ressentez donc toujours le besoin de vous porter sur des soins apaisants.

*

Nota Bene : sachez que si ces informations vous ont laissé des incertitudes ou des doutes, vous pouvez effectuer votre diagnostic de peau en ligne sur le site Oh my Cream. Ce dernier propose de vous aiguiller dans le choix même de vos réponses grâce à de petites vidéos très bien faites, afin d'éviter les erreurs. Je trouve cet outil très intéressant dans la mesure où le résultat que l'on vous donne est plutôt fidèle à un diagnostic de peau réalisé par un professionnel.

Enfin, si des exemples de routine type par nature de peau vous intéressent, n'hésitez pas à me laisser vos demandes en commentaires ! Toutefois, je précise que sans avoir vu votre peau, ces recommandations restent à adapter et ne sont pas LA seule solution qui existe. Notamment, l'appui sur des conseils de professionnels qui connaissent votre peau reste essentiel...



Alors quel est votre type de peau ?
Cet article vous a-t-il aidé à y voir plus clair ? 



D'ici là, n'hésitez pas à aimer (juste en dessous), partager et commenter cet article que je sache si ce type de contenu vous plait.
Belle semaine à tous !

Restons en contact : Facebook - INSTAGRAM - HELLOCOTON
Crédits photographiques : Féminarrer (2016). 
______________________________________________________________________________________

Commentaires

  1. Un très bel article et vraiment très utile pour faire le point seule sur sa peau et ce que l'on ressent au quotidien.
    Merci pour toutes ces précisions :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, avec plaisir ! A bientôt :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'huile de coco : info ou intox ?

Halte en Bourgogne