@import 'https://fonts.googleapis.com/css?family=Abril+Fatface';

mardi 9 août 2016

Le double nettoyage



http://feminarrer.blogspot.com/2016/08/le-double-nettoyage.html


Aujourd’hui, sujet très sérieux et qui sera d’autant plus pertinent mis en perspective avec l’article de vendredi. Ce qui va nous occuper, c’est donc cette appellation qui peut faire peur ou paraitre très hygiéniste. Pourtant, elle aura un réel impact sur la qualité de votre peau, en termes de grain, de luminosité et, je l’ai découvert plus récemment, de sensibilité. 

Historiquement, cette pratique vient du Japon et plus spécifiquement des Geishas. Connues pour leur mise en beauté ; le revers de la médaille, c’est qu’une telle quantité de maquillage demandait un soin particulier de la peau. Elles utilisaient alors cette méthode de nettoyage approfondi pour se débarrasser entièrement de leurs apparats et de leurs résidus sur la peau.
Pour les Geishas, cela peut se comprendre, mais quel rapport avec nous ? Surtout en France où peu de femmes se maquillent le teint ou finalement très légèrement ? Comme je l’avais abordé dans mon article sur les bases d’une bonne routine de soin visage, nos environnements et nos modes de vie participent à encrasser la peau. Les pores se bouchent, la peau mal nettoyée vieillit prématurément, le teint se brouille, des imperfections apparaissent. 

Ma vie, ma peau et moi : Ayant une peau sensible et sèche, l’idée de nettoyer deux fois mon visage m’a toujours un peu effrayé. J’appréhendais que cette pratique assèche davantage ma peau et que je perde mon confort, tout relatif soit-il. Pour autant, ayant connu de gros problèmes d’acné (n’hésitez pas à me dire si un article sur le sujet vous intéresserait), j’ai gardé une peau qui a tendance à s’encrasser rapidement, à faire des petites imperfections. Elle est également très sensible ; j’avais au moins une fois par semaine des plaques sur le visage, qui me démangeaient plus ou moins, mais surtout un inconfort permanent.
Je pensais donc que je nettoyais ma peau correctement, en prenant en compte les exigences de mon épiderme capricieux et paradoxal : sec à imperfections et sensible. Parce qu’on se le dise, allez trouver des soins qui aident à diminuer les imperfections mais qui soient doux avec les peaux réactives… Si vous avez trouvé, dites-moi !
Et puis, je me rends un jour chez Oh my cream (excellement magasin et e-shop) dans l’espoir de trouver un masque apaisant pour ma peau. Et la vendeuse me dit : « avant le masque, je pense que vous devriez vous concentrez sur le nettoyage de votre peau ». Et là, ça a fait tilt ! Évidemment, ma peau mal nettoyée, les résidus s'accumulaient, provoquant imperfections et irritations. Et je confirme, depuis que j’utilise cette technique, mon grain de peau s’est affiné de manière drastique, mes imperfections ont réellement diminué et ma sensibilité cutanée a quasiment disparu ! Moral de l’histoire, le nettoyage peut être l’étape qui révolutionne les soins visage. Et surtout, la négliger peut avoir des répercussions que n’importe quels soins que vous appliquerez après, ne pourra résoudre. 

Alors comment on fait ? Le double nettoyage est constitué de deux étapes, je vous rassure c’est rapide ! 

1. Utilisation d'une base huileuse

Tout d'abord, on va venir débarrasser la peau de tout maquillage, excès de sébum, résidus de pollution, etc... qui a fini par constituer un voile gras sur la peau. Pour se faire, on utilise un produit à base d'huile !
Rassurez-vous, TOUS les types de peaux peuvent utiliser des huiles, simplement pas les mêmes, en fonction de leurs propriétés. Également l'utilisation d'une huile est la seule manière efficace de retirer les corps gras, par effet aimant, dont le maquillage et par extension, le maquillage waterproof.
La base huileuse contenu dans ses produits va donc venir dissoudre et accrocher le maquillage, le sébum, etc... décollant ainsi les impuretés de la peau.
On privilégie donc l'utilisation d'une huile végétale pure (huile de noisette, de jojoba, de coco, etc..), ou autres huiles ou baumes démaquillants. On applique une noisette de produit aux doigts directement sur peau sèche et sale, si je puis dire, en massant quelques instants par petits mouvements circulaires.

Une fois de plus, on préfère un produit naturel ou biologique, en tout cas, sans huile minérale qui sont occlusives.
Dans le cas de l'utilisation d'une huile végétale, on passe toute de suite à la seconde étape.
Dans le cas d'un nettoyant à base d'huile, on le rince à l'eau tiède ou avec un gant de toilette humidifié. 

2. Utilisation d'une base aqueuse

Le nettoyage de la peau a donc réellement lieu à cette étape. La première permet seulement de débarrasser le voile d'impuretés grasses accumulées durant la journée.
On utilise donc un gel nettoyant doux ou un lait sur une peau humidifiée, on émulsionne et on rince à l'eau, tout simplement. 
La phase aqueuse de ces produits va venir retirer les impuretés hydrophiles restées sur la peau et participer à un véritable nettoyage; laissant la peau parfaitement propre et prête à recevoir un soin hydratant.


Le conseil de saison : Si vous n’êtes pas déjà convaincue par l’intérêt de cette pratique, je précise qu’elle est d’autant plus d’actualité en été. A l’heure des protections solaires, (j’espère que vous en utilisez sur le visage dès que le soleil pointe le bout de son nez et régulièrement) qu’elles soient légères, avec écrans chimiques ou écrans minéraux, vous vous devez de retirer avec soin ces produits le soir. On ne veut pas dormir avec des résidus de ces produits sur le visage ! Ils auraient un effet occlusif et quand on sait que les écrans chimiques sont également sensibilisants sur certaines peaux, on préfère éviter toute réaction cutanée. Procéder au double nettoyage devient donc une nécessité ! 


Je sais, vous allez vous demander où se trouve ma sélection des meilleurs nettoyants à base huileuse et à base aqueuse, elle arrive prochainement, je vous rassure ! 
En attendant, faites-nous part de votre expérience du double nettoyage, ou de vos appréhensions, etc... Je serai ravie de connaitre votre avis sur la question.

Je vous retrouve donc vendredi pour la seconde partie de mon tout premier article : comment améliorer durablement le grain de la peau ? Les secrets qui feront toute la différence !

Crédits photographiques : Sources internet.

2 commentaires :

  1. bien la photo de mise en route! j ai vraiment lu en diaognale car je suis actuellement en voyage mais je suis de loin lorsque j ai acces a un ordi. encore bravo et j espere que le succes vous suivra! A bientot, Mutti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie pour ton commentaire Mutti, à très bientôt !

      Supprimer